Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Alexis Tsipras en passe de changer radicalement la situation de la Grèce ?

Selon le magazine allemand Der Spegiel, la Russie a l'intention de construire un pipeline via la Turquie et la Grèce pour fournir du gaz à l'Europe, opérationnel d'ici 2019.

 

Suite aux négociations menées lors de la visite à Moscou du haut responsable grec Alexis Tsipras, un accord avec Poutine sera signé mardi prochain. 

 

Dans le cadre de cet accord, la Russie avancerait des fonds à la Grèce sur la base des futurs bénéfices attendus de cette extension du projet Turkish Stream soit 5 milliards d'euros changeant ainsi radicalement la situation de la Grèce.

 

Le ministre grec de l'Energie a déclaré la semaine dernière qu'Athènes ne rembourserait Moscou qu'après la mise en exploitation du gazoduc, prévue en 2019.

 

Port du Pirée et réseau ferroviaire national

Mais la stratégie de nouvelles alliances initiées par le gouvernement grec à la recherche de nouvelles ressources conduirait également à la Chine. L'hebdomadaire Karfi, citant des responsables du gouvernement, écrit que Athènes espère obtenir un prêt de 10 milliards d'euros de la Chine comme paiement anticipé pour l'utilisation future du port du Pirée et pour les investissements dans le réseau ferroviaire national.

Alors que l'Union Européenne appelle aux réformes et à la rigueur, en manque de liquidités, la Grèce serait en train de renaître de ses cendres..

Sources :

http://www.repubblica.it/

http://www.spiegel.de/

http://www.spiegel.de/wirtschaft/unternehmen/griechenland-und-russland-syriza-hofft-auf-pipeline-milliarden-a-1029328.html

http://www.tokarfi.gr/

image-837612-galleryV9-dszk.jpg

 

Les commentaires sont fermés.