Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Du Palazzo Chigi à 90 autres "piazze" : l'Italie s'indigne !

    studenti_2.jpg

     Aujourd'hui, Octobre 7, 90 villes italiennes protestent contre la réforme Gelmini : diminution des travailleurs scolaires et étudiants. Une grève contre les politiques financières et éducatives, contre les coupes aveugles et le manque de perspectives.

    Les manifestations de rue en face du siège du gouvernement clament le slogan: "NOUS N'AVONS PAS A PAYER VOTRE DETTE !"

    Nous avions déjà prévu que ce mois d'octobre serait marqué par des grèves et des manifestations dans tous les domaines. Du transport aux bureaux de poste locaux, les trains, les fonctionnaires. Aujourd'hui, c'est au tour de l' école.

    En ce moment, sont descendus dans les rues de 90 villes italiennes des travailleurs appartenant à l'école et l'université Unicobas et d'autres syndicats de base . Les grèvites protestent contre les politiques financières et opérationnelles de l'école publique, contre les coupes aveugles et l'absence d'un plan visionnaire pour l'avenir.

    Et, comme toujours, aux côtés des travailleurs se sont joints les étudiants, principaux utilisateurs, moelle épinière et piliers essentiels de notre école et donc de notre société.

    La journée a commencé tôt quand, au lever du soleil, certains gars ont créé une manifestation devant le Premier ministre. «Nous avons voulu commencer la journée d'aujourd'hui avec un raid à l'aube en face du Palazzo Chigi, apportant des alarmes à ce gouvernement, pour dire que leur heure a sonné, cette génération ne veut plus perdre de temps", a déclaré un communiquant du Réseau des étudiants.
    "Ce gouvernement et le ministre Gelmini ont échoué sur tout, détruit nos écoles, notre droit à l'éducation et de notre avenir, ils doivent rentrer chez eux!" brillant en termes non équivoques dans ce document publié.

    Dans Rome, la manifestation nationale, organisée par différents étudiants, a commencé depuis le Piazzale Ostiense Cestia Piramide et se termine devant le Ministère de l'Education. De nombreuses protestations sont attendus dans la quasi-totalité de l'Italie, du nord au sud. A partir de plus importantes capitales provinciales telles que Turin , Padoue , Trieste et Palerme.

    http://www.ijobs.it/9605/scuola-studenti-in-piazza-in-tutta-italia.html

    Nous descendons dans les rues car nous croyons comme l'a dit Steve Jobs : "Qui est assez fou pour penser qu'ils peuvent changer le monde" et "qui peut le changer" !

    http://www.asca.it/regioni-SCUOLA__BLITZ_STUDENTI___SVEGLIE__SUONANO_ALL_ALBA_A_PALAZZO_CHIGI-641464--.html

    http://www3.lastampa.it/cronache/sezioni/articolo/lstp/423733/

    http://mediterranews.org/2011/10/studenti-nuovo-autunno-di-lotta-sveglie-e-cortei-invadono-roma/

    Traduit de l'italien.

    SIGNEZ L'APPEL EUROPEEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIERE au lien suivant :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-plus-de-1600

     

     

     

  • Le Zucotti Park: nouvelle place Tahrir New Yorkaise !

    602-408-20111002_103458_F050151C.jpg

    Rome, 2 Octobre (TMNews) - Plus de 700 personnes participant au mouvement de protestation «Occuper Wall Street" à New York ont été arrêtés sur le pont de Brooklyn. Selon la police new yorkaise, ils faisaient partie d'un plus grand groupe de manifestants qui tentaient de traverser le pont de Manhattan, où " Les indignados américains campent à proximité de la bourse pour au moins deux semaines.

    Certains ont traversé le pont symbole du Big Apple et se sont retrouvés en face d'un énorme déploiement de forces de l'ordre qui les ont arrêtés la plupart d'entre eux pour "conduite désordonnée", écrit la BBC.

    Les manifestants protestent contre la cupidité des entreprises et veulent défendre 99% des citoyens américains contre 1 % des plus riches.

    La manifestation a débuté le 17 septembre quand «Occuper Wall Street" a appelé 20 mille personnes à "inonder" Manhattan et y rester plusieurs mois.

    D'après la police plusieurs centaines de personnes campent au Zucotti Park, une zone détenue par Brookfield Properties Bureau non loin de Wall street devenue la "Place Tahrir" des manifestants new yorkais.

    Plusieurs manifestants a déclaré la police ont été libérés peu après. Selon ces mêmes manifestants, la police avait donné la permission de traverser la passerelle du pont et les escortait et soudain les arrestations ont commencé : " Ce n'était pas une protestation contre la police de New York. Nous ne sommes pas des anarchistes, nous ne sommes pas des hoolingans - J'ai 48 ans - a déclaré un manifestant à la BBC - les 1% de la population contrôle 50% de la richesse des Etats Unis.."

    Traduit de l'italien au lien suivant :

    http://www.tmnews.it/web/sezioni/top10/20111002_103505.shtml

    SIGNEZ L'APPEL EUROPEEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIERE ICI :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-plus-de-1600EZ

     

  • LISBONE, MANCHESTER CONTRE LA DICTATURE FINANCIERE !

    PORTUGAL_3_0.ReutersMarcos_BorgaJPG.JPGimg_606X341_2909-Portugal-Police-PROTEST.jpg

    À l'appel de la CGTP, la principale confédération syndicale, 130 000 manifestants à Lisbonne et 30 000 manifestants à Porto, fonctionnaires et salariés du privé, ont défilé samedi après-midi pour protester contre les mesures d'austérité du gouvernement de droite de Pedro Passos Coelho, issu des élections de juin dernier. Le peuple Portugais est confronté à une série de mesures d'austérité dictées par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) : taxe extraordinaire sur les revenus, diverses hausses d'impôts, baisse des prestations sociales, privatisations, maintien du gel des salaires et des embauches des fonctionnaires.

    Mercredi 28 septembre, à Lisbonne, plusieurs centaines de policiers et gendarmes qui avaient pour ordre de briser la contestation sociale ont fini par la rejoindre. Les policiers exigent de meilleures conditions de travail et le respect d’un accord salarial convenu en 2010. Revendications rejetées par le gouvernement.

    Grande Bretagne

    « Le moment est venu de se battre »

    GB-manifestation-de-35.000-personnes-au-premier-jour-du-congres-des-Tories_reference.jpg

    Le gouvernement britannique, auquel participent les conservateurs et les libéraux-démocrates, a lancé l’an dernier un plan d’austérité drastique, considéré comme l’un des plus sévères des grands pays développés, afin de venir à bout d’ici 2015 d’un déficit colossal. Ce plan se traduit notamment par une réforme des retraites du secteur public et la suppression de plus de 300.000 postes d’ici quatre ans dans le public.

    Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-anselme/031011/manifestations-au-portugal-et-en-grande-bretagne-contre-lauster

    SIGNEZ L'APPEL EUROPEEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIERE au lien suivant :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-plus-de-1600