Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Parlez-moi de la pluie" d'Agnès DJAOUI


    3350 [800x600].jpg
    Merci aux scénaristes et metteur en scène pour cette histoire de la vie quotidienne sans que les personnages me renvoient à des clichés insipides.

    Le talent des acteurs a réussi à me surprendre là où je ne m'y attendais pas.

    La subtilité de l'interprétation de Bacri, Debouzze, Jaoui et leurs complices m'a émotionnelllement fait vibrer. Il me semble que le lien social et affectif qui les unit conforte le spectateur dans une alternance de sentiments non conformistes, d'un total libre arbitre aux frontières de l'identification à l'autre. Réussir cette écriture est à mes yeux, un art du cinéma d'auteur.

    Le rythme y est soutenu, l'environnement (famille, travail, campagne agricole, relations amoureuses, activités politiques) sont autant de réalités où les personnages sont pris au fait de leur quotidien, témoins de l'imprévisible qui les rend si attachants.

     La couleur du ciel pourrait être le reflet de ce qui n'est pas maitrisable... ce fatalisme qui nous guette quand les valeurs de l'existence semblent nous échapper. 

    Temps pluvieux ou ensoleillé: certains sont plus touchés que d'autres par les caprices d'une météo comme si, elle aussi, se mettait à faire de la politique..

    J'ai ri, j'ai été grave et encore ri.. Allez le voir !! c'est aussi riche et généreux qu'un "Air de famille", "Le goût des autres" ou "Cuisines et dépendances".